AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lunatic Moon, Crazy Apple..No, just Apple Moon [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Feu-Apple Moon

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 04/12/2009
Age : 26

MessageSujet: Lunatic Moon, Crazy Apple..No, just Apple Moon [UC] Mar 8 Déc - 1:46


Juste aller décrocher la Lune…





    Moon


    Nom

    Si l’on reprend le nom de mon père biologique, il s’agirait de McGowen si je me souviens bien. Cependant, ma mère m’ayant élevée seule, et, mon père ne m’ayant jamais reconnue comme sa fille, les papiers d’identité me concernant n'ont m'a tort de m'attribuer le nom de Keithling.

    Prénom

    Emi, beauté divine.
    Ne me regardez pas comme ça ! Je n’y suis pour rien, on ne choisit pas son prénom après tout. Et puis, de toutes manières, cela fait bien longtemps que plus personne ne m’appelle ainsi. Quelqu'un d'autre que moi le connait-il seulement ce prénom?

    Age et date de naissance

    Une nuit d’hivers…Le 4 février....L'année, je ne me souviens plus très bien mais si le calcul vous interresse, j'approche de mes seize ans.Je ne les fait pas n'est-ce-pas ?

    Monde d'origine

    Destinies Land




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feu-Apple Moon

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 04/12/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Lunatic Moon, Crazy Apple..No, just Apple Moon [UC] Mar 8 Déc - 2:06

Caractère

Qualités : débrouillarde, sociable, vive, résistante, fidèle
Défauts : bavarde, gamine, ch*ante, trop vive ?

One, two, three, vous me pensez simple et futile,
remontée sur pile, je n’suis pas si facile…



    Apple Moon, étrange surnom pour une jeune fille de son âge. Elle n’était après tout ni catcheuse professionnelle, ni rédactrice dans un magasine renommée. Ce pseudonyme ne devrait donc même pas avoir lieu d’être. Malgré tout, ou qu’elle aille, même dans sa nouvelle « famille » comme elle se plaisait à l’appeler secrètement, il lui collait à la peau.

    « Croque la pomme…, croque »
    Oui, croque cette pomme avec l’innocence d’une enfant, cela te donnera l’impression d’être pure et non souillée par tout ce que tu as du faire ma petite Moon.


    Toujours débordante de vie, la jeune fille semble bien incapable de pleurer. Sourire ou bien rire fortement car untel a dit telle idiotie, bouder un instant parce que tel autre a osé autre chose, ou même joué dans des moments peu propice à cela, Emi, un brin lunatique sur les bords, semble capable de tout, sauf, de pleurer.
    Peut-être a-t-elle déjà versé trop de larmes et son corps rechigne-t-il à lui fournir d’avantage d’eau salé ? Ou peut-être est-ce tout simplement dans son caractère d’être aussi sucré qu’une pomme.

    Cependant, il existe différentes sortes de pommes, et, si certaines sont douces et sucrées au goût lorsque l’on sait les préparer, d’autres cueillies bien trop tôt conservent toute leur acidité. Caractéristique qui se retrouve étrangement chez la demoiselle, puisque celle-ci n’a pas été dotée à la naissance de la capacité à se la fermer. En conséquence de quoi, il arrive qu’une pique dépasse parfois sa pensée, parlant avant de réfléchir, et blessant la personne en face d’elle avant qu’elle n’ai eu le temps de tourner sept fois la langue dans sa bouche…ou de se la mordre ?

    Enfin, si ce n’était que cela encore…

    Mais, ce manque d’éducation de notre pipelette internationale se retrouve aussi dans son ‘travail’ lorsque Matt ou Aurora lui confie une information importante pour l’organisation et que sa bouche refuse de la garder pour elle.Vilaine, vilaine bouche…
    Si encore elle savait mentir lorsqu’on lui posait une question indiscrète, cela aurait pu passer de temps à autres. Malheureusement, s’il y a bien une chose dont elle soit incapable, outre celle de se la fermer, c’était bien celle-ci. N’importe qui la connaissant un temps soit peu remarquerait en effet directement le léger tic qui consistait à se mordiller la lèvre inférieure à chaque fois qu’elle tente de mentir. Décidément c’est trop bête !

    Ce petit défaut lui en a valu nombre de problèmes par la passé, tant et si bien que maintenant Moon se retrouve à s’occuper des nouveaux plutôt que d’aller discuter avec les ennemis. Cependant, en y réfléchissant bien, cela lui donnait un petit aspect mignon vous ne croyez pas ? Quand tout va mal et qu’il vous faut décompresser et penser à autre chose, croyez bien que la verte saura comment s’y prendre au moins. Et puis, elle assumera toujours, assez naïvement il faut bien l’admettre, la conséquence de ses actes. En effet, bien qu’elle ne soit pas réellement courageuse, elle ne reculerait devant rien si cela était nécessaire, même devant une bonne correction du à une idiotie. La vie lui ayant appris à se battre dans tous les sens du terme, elle lui a aussi façonné un mental de battante, volontaire et fonceuse. Mais, comme je vous le disais, on ne peut pas véritablement appelé cela du courage car, si cela en était, probablement serait-elle capable de parler d’elle aussi…

    En effet, au milieu de son babillage, peu de personnes peuvent le remarquer, mais, la miss ne parle presque jamais d’elle. Détournant la conversation vers son interlocuteur la plupart du temps, puisqu’il est bien connu que rien ne plait plus aux gens que de parler de leur personne, elle préfère encore parler pour ne rien dire que de dévoiler même une infime partie de son passé. Si vous n’avez vraiment pas de chance, il se pourrait même qu’elle se referme comme une huître, là où d’autre fois elle esquiverait d’un faux sourire et d’une réponse vague.
    Une pomme n’est jamais aussi lisse qu’elle voudrait le laisser paraître. Croquer donc dedans, vous y découvrirez à tous les coups un verre habile qui y aura fait son nid…

    A ce jour, seules deux personnes autres que son jumeau, connaisse une petite partie de son histoire. Ceux qui l’ont tiré de la décadence un peu plus profonde dans laquelle elle était en train de doucement glisser. Pour cela, Moon continue de leur en être très reconnaissante. Consciente de son statut de benjamine dans l’organisation, elle se tient à sa place et respecte ses aînés (et seulement eux ?). Ne l’ayant pas vraiment compris, un peu perdu dans ses propres sentiments, ce respect s’est transformé en admiration vis-à-vis de sa « grande sœur » Aurora et en amour vain vis-à-vis de Matt.

    La jeune fille n’a pas peur de le crier haut et fort, repoussant ainsi toutes personnes voulant s’immiscer trop près d’elle et la découvrir. Or, pour que les autres nous aiment, et nous comprennent, il faut d’abord apprendre à s’aimer et à se comprendre soit même…Chose bien difficile pour une adolescente au cœur d’enfant et au corps de femme.






Portrait physique

Un cœur d’enfant dans un corps de femme…
Les mains qui glissent, le cœur aussi.


    « Aîe ! Tu me fais mal! Arrête » cria une voix enfantine du fond de la pièce en gesticulant pour se sortir de l'emprise traîtresse d'une main inconnue.

    Dans la chambre d’où provenait la voix, une gamine était assise sur un petit tabouret devant ce qui autrefois devait se nommer un miroir. Au vu de sa physionomie de souricette, on devinait aisément qu’elle n’avait pas plus de cinq ans. Et pourtant, sous les assauts de la vieille brosse familiale, on ne pouvait douter du timbre de voix qui portait déjà bien pour une si petite fille.

    « Arrête donc de gesticuler, j’ai bientôt fini. » répondit en écho une jeune femme aux traits tirés qui s’activait patiemment, habituée.

    La gamine aux cheveux d’un blond sale replia ses jambes vers elle afin de les entourer de ses bras dénudés. Ainsi positionnée, on ne pouvait que remarquer avec plus d’intensité le blanc presque translucide de sa peau. La lumière terne venait s’y refléter lui donnant le même type d’éclat que la Lune au dehors, brillant par endroits, blafard à d’autres. Peu commun en somme.

    « Je penche que ch’est bon. » articula la jeune femme en crachant un élastique pour le nouer à la seconde longue couette de la coiffure de la jeune fille.
    Sa mère la coiffait souvent comme ça. Deux simples couettes pour maintenir ses longs cheveux qui lui tomberaient sur les yeux sinon. Elle trouvait cela dommage de cacher ses prunelles. Verte. Translucide mais verte comme l’eau des îles. Les pupilles représentant probablement les tortues…

    Lorsque l’on observait un peu plus attentivement cette femme vieillit par les rides d’une bonne dizaine d’années de son âge normal, on comprenait cependant que son histoire était inscrite sur sa peau. Autrefois, celle-ci avait du sans nul doute être une magnifique jeune femme dont les yeux en avaient fait rêvé plus d’un. Et, il semblerait qu’elle en ait fait cadeau à sa fille…avant de mourir ?



    « Moon, laisse le donc ce pauvre sac… » lançait d’une voix désabusée un brun en observant une jeune fille frapper dans un sac avec acharnement.

    Elle le regarda un instant, replaçant l’une de ses couettes derrière son dos avant de refrapper. Les mêmes que la petite fille…mais aussi verte que ses yeux. Une couleur assez étrange qui lui valait bien des regards courroucés et la faisait passer difficilement inaperçue. Mais, depuis trois ans qu’elle l’avait, Moon s’y était habituée. Et puis, cela lui permettait de marquer sa différence. Son refus d’être comme tous les autres…enfin, c’est ce qu’elle racontait lorsqu’on lui posait la question. En vérité, si la demoiselle avait choisi le vert et non le rose ou le noir corbeau pour recouvrir sa chevelure blonde, ce n’était pas au hasard, et cela représentait beaucoup pour elle, notamment un tournant important dans sa vie.

    « Tu n’étais pas là, tu ne peux pas savoir. » répondit la silhouette féminine en donnant un dernier coup rageur avant de s’essuyer le front.

    Doucement, elle se laissa glisser le long du mur juste à côté du sac. Le jeune homme la dévisagea de son sourire en coin protecteur. Elle n’était pas belle sa Moon lorsqu’elle faisait du sport et que la sueur collait ses cheveux à son visage. Mais, elle dégageait quelque chose qui la rendait plaisante à regarder, quelque chose que d’autre n’avait pas. Cette rage de vaincre pour laquelle il la respectait tant probablement.

    « Non mais tu vois il a dit ça, alors j’ai du… »

    Le garçon ne l’écoutait plus, habitué au babillage de ses lèvres roses, presque blanches après l’effort face à ses joues qui elles s’étaient violemment colorées. Il se contenta de sourire en lui passant une serviette. Cette fille avait un regard d’enfant sur le monde qui l’entourait, et pourtant, on l’avait forcé à grandir….

    Histoire

    (VOTRE TEXTE)


    Famille

    Plue : Un furet ? Un petit renard ? Une serpillère ? Difficile à dire mais cet animal la suit partout en sautillant gaiement depuis déjà pas mal de temps.

    La mère d’Emi travaillait comme maître en arts martiaux (notamment en karaté, capuera et yoga) au dojo de sa petite ville natale. Ce fut grâce à son métier que cette métisse rencontra Monsieur McGowen, important chef d’entreprise à Destinies. Cependant, bien que son sang coule dans ses veines, cet homme qui l’a renié, Apple ne le considère pas comme son père. Alors qu’elle conservait pour sa mère un respect rare sous ses sautes d’humeur, la demoiselle ne conserve qu’une profonde indifférence envers son géniteur. Alors, à la mort de sa mère, son seul autre soutien fut un garçon dont elle s’efforce aujourd’hui d’oublier le nom et, son fidèle Plue qui la suit depuis un peu partout. Sa nouvelle famille c’est lui…lui et l’organisation.


    Arme

    Elle se débrouille bien au corps à corps avec des aiguilles, mais, les poignards sont tellement plus pratique…Alors, au final, elle a fini par se faire faire des aiguilles discrètes et transparentes, parfois aussi petites que des épingles, qui ont la capacité de se changer selon son bon vouloir en poignards très résistants et surtout très légers qu’elle peut lancer avec aisance.


    Matérias de magie choisis

    Restaurer
    Foudre


    Matérias d'altération choisi

    Silence


    Plutôt contre, ou pour le mal?

    (VOTRE TEXTE)



    × VOUS

    ► Pseudo : Yuka =O
    ► Âge : Comme Emi, flemme de compter....
    ► Comment avez vous découvert le forum ? Je suis innocente, c'est tout de la faute de Kao. >//<
    ► Votre avis, sur celui ci, et suggestions (nous acceptons les critiques~) : je vois si en tant que noob en matière de FF je comprends et je vous bipe, d'ac? =D
    1 + 1 = ? 100 !
    …ok, je sors… >>

    Final Way


[histoire et codage à venir....et relecture aussi donc je m'excuse d'avance pour les fautes.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feu-Apple Moon

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 04/12/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Lunatic Moon, Crazy Apple..No, just Apple Moon [UC] Sam 19 Déc - 11:28

Bon juste pour prévenir que non je n'abandonne pas cette fiche. Mais, vu que je pars sans internet et risque de m'ennuyer, j'ai prévu de la finir durant les vacs. =D

(ps: ça veut aussi dire peu de connections durant les dites vacs).

Edit Kao' ; noté, bonnes vacances Moonie <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lunatic Moon, Crazy Apple..No, just Apple Moon [UC]

Revenir en haut Aller en bas

Lunatic Moon, Crazy Apple..No, just Apple Moon [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Destinies :: - Le portail s'ouvre - :: 
Corbeille
-