AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Sumire Sakura, Pretty Young Thing.. (Finie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Sumire Sakura

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Sumire Sakura, Pretty Young Thing.. (Finie) Ven 2 Juil - 22:52

    × VOTRE PERSONNAGE

    ► Nom : Sakura
    ► Prénom : Sumire
    ► Date de naissance : 22 Février 679
    ► Monde d'origine : Elle vient de l'Île Mystique

    ► Caractère :
    Sumire est une personne assez difficile à cerner. Elle peut être très sympathique et sociable mais peut aussi montrer une autre facette d'elle: sombre, solitaire et mélancolique. Souffrant de troubles de la personnalité, elle est bipolaire et tombe assez souvent en dépression. Elle aime bien rester seule dans une pièce pendant des heures pour méditer.

    Sumire ne possède aucun sens de la justice, elle n'aide qu'une seule personne: sa soeur adorée qu'elle chérit plus que tout. Cependant, il lui arrive d'aider les personnes qui se font attaquer dans la rue. Elle est très mature et elle remet souvent sa soeur dans le droit chemin quand celle-ci commence à faire des bêtises. Mais beaucoup trop protectrice envers celle-ci, Sumire lui dit souvent des choses gamines et inutiles du genre "ne parle pas aux inconnus"... Il arrive qu'elle devient très infantine avec Sadako pour s'amuser. Comme on peut le constater, elle aime énormément sa soeur, et la gâte de temps en temps. C'est la seule famille qui lui reste...

    Difficilement impressionable, elle n'a pas peur des gens plus grands qu'elle, que ce soit physiquement ou au niveau de la hiérarchie... Elle sait aussi très bien se débrouiller! Elle n'a besoin de personne pour s'en sortir dans les situations délicates. Très intelligente, elle ne cherche pas de problèmes inutilement et sait résoudre les choses avec les mots. Mais quand on la cherche... On va la trouver car elle sait très bien remettre les gens en place avec son sens de la répartie autant qu'avec les poings. Une chose: ne critiquez surtout pas sa soeur, au risque de subir une véritable correction.

    C'est aussi une assez bonne négociatrice avec les marchands et arrive à avoir quelques réductions.

    Populaire pour sa beauté et son caractère assez "spécial", des rumeurs disent qu'elle a le caractère d'une prima donna et que ses fréquentations seraient douteuses. Evidemment, cela est faux car Sumire n'est pas du genre à trainer avec n'importe qui: elle n'a qu'un seul ami en qui elle peut avoir grandement confiance et c'est le fils du marchand qui l'a embauchée quand elle était un peu plus jeune. Elle n'a aussi eu qu'un seul petit ami: ils ont rompu car leur relation distante n'avait aucun sens.

    Maintenant, parlons de ce qu'elle aime et déteste... Elle adore les fleurs, surtout les roses rouges. Elle aime aussi les cerisiers, qu'elle trouve d'ailleurs magnifiques. Sumire a d'ailleurs été une marchande de fleurs pendant une courte période. Les fleurs n'intéressaient pas grand monde malheureusement. Elle aime aussi les fruits, surtout les fraises, qu'elle adore partager avec Sadako. Il y a quelque chose d'autre qu'elle adore par dessus tout: l'argent. Grâce au fait qu'elle travaille pour un marchand d'objets, elle et sa soeur sont dans une position financière assez confortable et Sumire déteste dépenser inutilement. Avare, elle dépense cependant pour offrir des choses à sa soeur. Cependant, elle déteste les arnaqueurs. Elle n'hésite pas à les poursuivre pour faire regretter leur geste. Dernier détail: paradoxalement à son caractère sombre, elle hait le sang, la guerre, les meurtres et tout ce qui va avec. Elle en a toujours eu horreur car c'est sûrement à cause de ces tueries que sa famille a disparu...

    ► Portrait physique :
    Sumire a le physique typique d'une jeune fille que tous les hommes veulent séduire: belle, séduisante, de taille moyenne (1m65) avec un poids idéal (50 kilogrammes), une peau blanche presque sans imperfections... Mais que quand elle le veut. Consciente du fait qu'elle a un physique avantageux, elle cache au maximum sa poitrine, ses hanches etc...

    Commençons par son visage... Elle a des yeux marrons et une vue réduite à cause des conditions dans lesquelles elle vit: poussières du sol de Bhujerba qui rentrent dans ses yeux à longueur de journée. C'est peut-être un handicap pour le combat, mais ses autres sens tels que l'ouïe et le toucher sont plus développés. Elle a un nez fin, digne des plus belles aristocrates. Ses lèvres sont un peu pulpeuses et fragiles. Souvent gercées, Sumire utilise de la crème de karité comme remède. Ca marche mais que pendant une courte durée. La peau de son visage peut paraître irréprochable mais si on regarde de plus près, elle possède quelques imperfections au niveau du front telles que des petits boutons. Ses cheveux, d'un noir étincelant, sont lisses mais possèdent des fourches aux extrémités. Elle utilise un shampoing à base de fruits pour y remédier. Mais comme pour les lèvres, ça ne dure pas. Elle a une frange qui cache son front et des fois, ça lui arrive de mettre des barrettes en forme de fleur pour enlever sa frange, ce qui est mieux et la rend un peu plus jolie.

    Elle possède une poitrine assez généreuse, qu'elle cache en portant le plus de débardeurs possible en dessous. Mais parfois, elle oublie de les mettre, ce qui attire les regards de ceux qui veulent la séduire. Maigre, elle possède cependant des hanches qui se remarquent mais ceux-ci sont masqués par sa robe. Elle a des longues jambes, malheureusement ternies par des cicatrices et blessures qu'elle a eu pendant son enfance. Pour les cacher, elle met un collant de couleur chair.

    Passons maintenant à son style vestimentaire, qui est plutôt simple. Elle est vêtue d'une robe blanche à manches courtes. Elle met une ceinture en soie de couleur rouge pour que ça fasse un ensemble avec le ruban rouge de ses chaussures et pour mettre un peu de couleur aussi. Elle possède pas mal de bijoux et accessoires: elle a des boucles d'oreilles en forme de fleur (encore une fois), une chaîne argentée qui a une plaque où il y a écrit dessus "One Thing Can Make Me Smile". Ces bijoux lui ont été fabriqués par sa soeur. Sumire porte aussi un foulard blanc et deux sautoirs de couleurs flashy: rose et jaune fluo. Au niveau de ses bras, elle porte un brassard métallique et un grand nombre de bracelets, achetés pas très chers les jours de marché. Ses chaussures sont des talons en bois très résistants, qui lui donnent 5 centimètres de plus. Elles sont personnalisées avec des dessins tribaux et un ruban rouge.

    ► Histoire :
    F I R S T: 5 ans
    A ce moment là, je ne savais pas ce que je faisais. C'était la nuit à Bhujerba, à ce moment là j'avais à peine 5 ans. Les gens étaient soit chez eux à s'ennuyer ou dans les tavernes à boire jusqu'à l'aube. Le ciel était rempli d'étoiles et la température avoisinait certainement les 30 degrès. Les lumières ne s'éteignaient toujours pas, vu le nombre de personnes en train de profiter de la chaleur dehors. Il y avait du monde, vu que c'était difficile de dormir avec une telle température. Ca allait certainement durer jusqu'au matin... Tout le monde était excité et s'amusaient comme des fous en buvant des bouteilles d'eau-de-vie. Quant à moi... Je vagabondais en portant ma soeur Sadako sur mes épaules. Elle dormait profondément. Je ne trouvais pas le sommeil. Dormir sur le sol une nuit de plus, j'en avais assez. Et comme la majeure partie des gens dehors, je n'arrivais pas à dormir avec une telle chaleur. Que faisaient deux gamines de 5 ans et 3 ans dehors? Ils se trouvaient qu'on avait plus de famille... Je n'avais aucun souvenir de mes parents. C'était beaucoup trop vague. Je me souviens juste du fait qu'on a toujours vécu ici, à Bhujerba. Depuis qu'on était devenues orphelines ma soeur et moi, on a vécu avec des enfants qui étaient dans le même cas que nous... Dans les ordures des différentes boutiques. Fallait vivre et "squatter"... Heureusement que dans certaines tavernes, les propriétaires ont eu pitié et nous ont laissé vivre là la nuit. Pour se nourrir, fallait se débrouiller. Fouiller les ordures, voler les commerçants, faire les poches des riches pour ensuite s'acheter la nourriture comme tout le monde... Pour nous, orphelins, il n'y avait qu'un seul mot d'ordre: survivre. Pour Sadako et moi, je mendiais tous les jours. Chaque jour, j'arrivais à mendier 5 ou 10 gils maximum... Les gens ne sont pas très donneurs ici. Cette somme nous suffisait pour acheter des biscuits. Pour boire, on allait à la fontaine d'eau potable. Véritable miracle qu'il y en ai une. Avec une telle chaleur, j'eus soif et décidai de retourner à la fontaine pour boire. Je bus pour satisfaire ma soif et retournai avec ma soeur à la taverne habituellement où le patron nous laissait dormir derrière. Arrivées, je saluai le propriétaire d'un signe de tête et me permis d'aller à l'arrière de la taverne. Il y avait déjà une dizaine d'enfants. Je posai Sadako dans un coin, avec un carton comme lit. Je m'assis à côté d'elle et me mis à penser. On allait devoir vivre ainsi pendant un très long moment... Va falloir s'y faire...

    S E C O N D: 12 ans
    Les jours passaient et se ressemblaient indéfiniment. Les automnes et printemps étaient agréables mais les hivers étaient rudes et étés, lourds. A ce moment là, j'avais 12 ans. J'avais arrêté de mendier et avait commencé à voler et faire les poches des riches. Mendier n'était plus suffisant: tous les aliment avait leur prix augmenté. Il y eut une grande période où Sadako et moi frolions la perte de connaissance, tellement on avait pas les moyens de s'acheter quelque chose avec 10 Gils. C'était mauvais pour nous et notre croissance de ne pas manger à notre faim, surtout pour ma soeur. Je décidai donc de voler et faire les poches. On mangeait mieux. Cette amélioration fit beaucoup de jaloux: d'autres orphelins essayaient de nous lyncher pour avoir des gils et de la nourriture. A chaque fois, je réussis à les corriger avec Sadako qui m'aide en balançant des pierres. C'était quand même assez lourd, de se faire attaquer tous les jours comme ça, par des jaloux de plus en plus nombreux... Ils avaient qu'à se débrouiller! Pas de ma faute si ils étaient nuls pour voler et faire les poches! Pour nous défendre mieux, j'ai acheté une dague pas très cher chez un marchand vagabond. Si il fallait blesser pour s'en sortir... Pas d'autre choix si on voulait rester vivantes et ne pas mourir de faim. Mais à force, les jours passaient et là, ça ne pouvait plus continuer. A tout prix, il fallait qu'on s'en sorte!! Un jour d'automne, lorsque j'avais 15 ans, je décidai d'aller chez un marchand d'objets qui cherchait de la manoeuvre pour un salaire de 70 gils par jour. Personne ne se précipitait pour un salaire aussi bas. De nos jours à Bhujerba, les boulots les plus convoités étaient ceux de 400 gils par jour... Bref, je partis voir ce marchand, même si j'espérais un rejet. Mais contre toute attente, il m'embaucha. Je commençai donc à travailler d'arrache-pied. Je fis aussi connaissance de son fils, qui était très sympathique.

    L A S T: 19 ans
    Tout allait pour le mieux! Le magasin prospérait et avec mon salaire, ma soeur et moi étions dans une situation financière confortable. J'avais aussi mon premier petit ami. Sympathique, attentionné... Le petit ami idéal mais la distance tue peu à peu notre relation. En effet, il venait de Lindblum. Je pensai que bientôt, on allait rompre. Ces dernirs temps, je passais mon temps à m'entraîner avec un sabre en bois et mon ancienne dague pour perfectionner ma technique de défense. Travailler pour ce marchand représentait pas mal d'avantages! La situation économique de la boutique étant stabilisée et prospère, on vend plus avec un stand mais dans une boutique. Et Sadako et moi, on ne dort plus dehors mais dans une chambre... Que demander de plus... Tout fut bien jusqu'au jour où il fallait que je quitte Bhujerba. Alors... Je venais de terminer mon service à 18 heures. J'avais l'intention de rompre avec mon petit ami. Pour cela, on s'est donnés rendez-vous dans une taverne quelquonque. On commença à parler de tout et n'importe quoi. Cela a duré une bonne demi-heure. Lui aussi voulait rompre: il avait trouvé une autre petite amie qu habitait près de lui. Je m'en fichais, qu'il soit heureux avec sa nouvelle copine. Il paya mon verre d'eau-de-vie et le sien, et partit en me disant un simple "au revoir". J'ai répondu de même. Quand je rentrai à la maison, je ne vis pas Sadako. Je pensai qu'elle était partie s'amuser dehors avec ses amis. Fallait bien que je la laissais respirer un peu. Je déposai tous mes bijoux dans ma boîte conçue par ma soeur et me préparai une tisane avant d'aller me coucher. Quand je me servai la boisson, j'entendis la porte s'ouvrir. Sadako était revenue. Je partis l'accueillir mais je la vis tomber raide, devant moi, en train de respirer difficilement. Je lui demandai qu'est-ce qu'elle avait, et elle me répondit qu'il n'y avait rien. Ensuite, elle se releva mais courut de suite dans la salle de bain. Je la suivis et vis qu'elle crachait une grande quantité de sang. Elle toussa et recracha encore du sang avant de retomber dans les pommes. Je la portai jusqu'au lit et la fit avaler un calmant. Je descendis demander à mon meilleur ami, le fils du propriétaire, d'appeler un mèdecin. Celui-ci arriva 30 minutes plus tard. Lui-même étonné, il constata que Sadako a attrapé une maladie violente datant d'il y a longtemps et qui était censée être disparue. Cette maladie était incurable avec les médicaments actuels et il fallait faire un remède médicinal rare, introuvable de nos jours. Le mèdecin me conseilla d'abandonner et donna une grande quantité de calmants, qui allaient maintenir Sadako en vie, mais pour une durée incertaine. Il était hors de question de laisser ma petite soeur mourir. Je partis la nuit même, après avoir demandé à mon meilleur ami de bien veiller sur la boutique, pour trouver ce fameux remède médicinal. Sadako, tiens bon je t'en supplie.

    ► Famille :
    Une soeur nommée Sadako, atteinte d'une maladie. Sumire et sa soeur sont orphelines mais Sadako est persuadée que leurs parents sont encore en vie...

    ► Arme :
    Un Katana, nommé Shining Star. Un katana qui a d'abord été simple, banal mais que Sumire affectionne beaucoup. Elle a confié ce katana à un forgeron inconnu qui a ratapé cette lame pour presque rien! Il aurait trouvé la façon de combattre de Sumire très intéressante pour mettre son talent aux services de la jeune fille... Grâce à ces modifications, le katana est devenu encore plus tranchant qu'avant et possède désormais des pouvoirs magiques. La manche est pourpre, avec des croix comme motifs. Sadako a aussi incrusté une petite pierre rose sur la manche, ce qui porte chance à Sumire (+ chance)! Offert par sa soeur, il a été acheté dans une échoppe très prisée de Bhujerba avant que l'inconnu la retape. Sadako a économisé pour pouvoir lui acheter avant de tomber malade.

    ► Matéria de magie : Aqua et Restaurer.

    ► Matéria d'altération : Sommeil.

    ► Plutôt contre, ou pour le mal? : Plutôt contre le mal mais d'un autre côté, Sumire s'en fiche! Tout ce qu'elle veut, c'est trouver un remède pour soigner sa soeur.

    × VOUS

    ► Pseudo : Sakura-chan, pour changer =DD
    ► Âge : 17
    ► Comment avez vous découvert le forum ? Grâce à Crystal a.k.a Tokito Wink J'étais aussi sur l'ancien forum Final Destiny en tant que Lightning.
    ► Votre avis, sur celui ci : J'adore le design, il est tout simplement magnifique!!
    1 + 1 = 2!! Je plaisante: Final Way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tidus

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 02/12/2009

Feuille de personnage
Arme: Fraternité
Niveau:
18/99  (18/99)

MessageSujet: Re: Sumire Sakura, Pretty Young Thing.. (Finie) Mar 20 Juil - 22:59

En voilà une jolie fiche...

Tes descriptions mentales et physiques me conviennent parfaitement, tout comme le contenu de ton histoire. Peu de fautes d'orthographe voir aucune, une mise en page correcte, rien d'autre n'est à mentionner.

Ta note : 19/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sumire Sakura, Pretty Young Thing.. (Finie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Destinies :: - Le portail s'ouvre - :: 
Présentation
-