AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La petite invokeuse au tempérament de feu, Eiko Carol. [ terminée ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
~ Eiko

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 02/12/2009
Age : 23

Feuille de personnage
Arme: Angel Flute
Niveau:
17/99  (17/99)

MessageSujet: La petite invokeuse au tempérament de feu, Eiko Carol. [ terminée ] Ven 1 Jan - 21:00

Eiko Carol

I don’t wanna be alone anymore !

Nom

Le nom que ses parents lui on laissé est Carol, un nom dont elle sait être fière.
Prénom

Un prénom mignon pour une mignonne petite enfant, Eiko.
Âge et Date de naissance

La petite enfant affirme être née un certain 7 juillet de l’an 689, elle a donc 9 ans.
Monde d'origine

Elle réside en compagnie de sa nouvelle famille à Lindblum.
Caractère
(5 lignes minimum)



~ A Sad Smile ? Me ? Yeah, You’re Right… ~

Le vent se lève, malgré ce beau soleil, les enfants sautent de joie et vivent les joies qu’apporte la jeunesse. Leur insouciance fait d’eux des êtres fragiles et naïfs, mais ne voyez-vous donc pas, que parmi eux, une petite enfant se démarque de part ses faits et gestes ? Par sa façon d’être et son triste sourire ? Oui, vous l’avez vu, et bien c’est elle, Eiko. Eiko Carol pour être précis. Elle ne rit pas comme les autres, elle ne rit pas avec les autres, elle rit seule. Elle ne pleure pas devant les autres, elle n’est pas triste devant les autres, mais elle le fait seule. Être seule…une solitude qui, intérieurement l’a rongée. Une solitude que maintenant, elle cherche à vaincre. Une solitude qui, finalement, ne partira jamais. Malgré son air de fille heureuse, sa vie n’est finalement emplie de tristesse que la joie chercher à corrompre, mais en vain. Derrière ses airs de petite fille faible, chétive dirais-je, naïve et insouciante se cache en vérité une personne ayant un caractère extrêmement particulier. Une personnalité que toute personne arrivera, ou pas, à découvrir au fil du temps, le temps si précieux. Derrière le sourire triste de la petite enfant, se cache une personnalité comme vous n’en avez jamais vu. Eiko n’est pas comme tous ces enfants que l’on peut voir régulièrement dans les rues de la ville de Lindblum et des autres villes, non. Eiko est…plus adulte malgré son jeune âge. Elle prend conscience du danger, de ce danger constant, de la mort qui plane au-dessus de la tête de chaque individu peuplant cet univers. Un mort dont tout le monde à peur, une mort qui la frappera un jour elle aussi. Mais pour le moment, consacrons nous plutôt sur sa vie.


~ Sad People Have Got The Most Beautiful Smile ~

La jeune enfant, comme tout le monde, à de nombreux défauts, mais également des tonnes de qualités, d’ailleurs, commençons par celle-ci Elle sait être calme, reposée, quelqu’un aussi serein qu’un être vivant en harmonie avec la nature et ses avantages. Pour son âge, elle est dotée d’une grande intelligence digne des plus grands sages, intelligence qu’elle a su acquérir en lisant chaque livre de la petite bibliothèque de la ville où elle vivait en compagnie des Moogles, êtres blancs portant un pompon rouge, qui ne font qu’ajouter « Coubo » à la fin de leur phrase, mot ne voulant absolument rien dire. Eiko est une personne qui sait résoudre toutes sortes d’énigmes, partant de simples questions comme des énigmes plus manuelles, nécessitant une certaine dextérité. Continuons en parlant du reste de ses qualités… Eiko est également quelqu’un qui n’a pas peur de beaucoup de choses et elle n’hésite pas à foncer tête en avant dans les combats, cependant, cela pose souvent de grands problèmes et elle finit la plupart du temps par se trouver dans une mauvaise position …

~ Sadness Comes From Heart’s Loneliness… ~

Parlons à présent des défauts. La petite Eiko, comme tous les enfants, aime passer son temps à s’amuser, et cela l’emmène souvent à faire des erreurs qui peuvent lui être fatale car son amusement préférer est…suivre les Moogles. Un Moogle est donc le parfait appât pour tendre un piège à la jeune enfant…Mais enfin, ce n’est pas vraiment un défaut me direz-vous, ce n’est que sa nature, une nature enfantine, ce qui est logique pour une être de 7 ans. Son principal défaut est son impulsivité. Elle fonce dans le tas, sans réfléchir aux dangers. Pour elle, un combat est un combat, elle doit le faire pour son honneur et pour prouver sa force. Parlons maintenant d’un défaut qui fait plutôt rire avant tout : elle est extrêmement bavarde, elle n’arrête pas ! Elle veut toujours avoir le dernier mot et ne démordra pas ! Ne cherchez pas à faire une trop grande discussion avec elle…

~ The Worst Suffering Is In The Loneliness Which Accompanies It ~

Les gouts de la petite Eiko sont réduits à très peu de choses : Mog, musique, découverte. La petite enfant adore jouée avec les mogs, qui sont ses meilleurs amis, sa famille pour être plus précis. Elle a apprit de nombreuses choses grâce à eux, et leur en sera à jamais reconnaissante. Pour ce qui est de la musique, Eiko adore jouer de la flûte dès qu’elle se sent triste, trop seule. C’est pour elle le meilleur moyen de relaxation, permettant ainsi de se rappeler des bons souvenirs ou des moments passés en compagnie de ses amis, les mogs, ou bien l’équipe de la longue aventure…En parlant d’aventure, c’est quelque chose qu’elle aime faire ! Elle adore se promener dans des lieux inconnus, plein de mystères et d’ennemis, plein de secrets et de charme. Elle vécut d’ailleurs une grande aventure, avec Djidane et de nouveaux amis , mais cela, nous en parlerons plus tard….


Portrait physique
(5 lignes minimum)


~ What courage? If it’s not to keep in front of the danger a serene heart and a free spirit ~

Eiko est une enfant, et comme tout enfant de 7 ans, elle n’est pas très grande, aux environs de 1m20. Pour ce qui est de son poids, il est léger, aux alentours de 19 Kg. Elle a des cheveux violets coupé assez court. Ils sont fins et s’accordent parfaitement avec son petit visage rond. Elle a des yeux bleus-verts, dans lesquels on peu voir sa solitude et sa tristesse, mais également une légère pointe de joie depuis la rencontre de Djidane et des autres. Dans ses cheveux en batailles, on peu apercevoir une petite corne, le signe des invokeurs. Celle-ci est incassable, et Eiko en prend extrêmement soin vu qu’elle est la dernière à en posséder une. L’enfant a également des petite ailes dans le dos, mais elle ne peut pas voler avec…cela ne sert donc à rien, mais c’est tellement mignon d’après elle !

~ A staircase towards darkness in the beat of lash of an eye ~
Eiko a un style vestimentaire haut en couleurs ! Commençons déjà par le nœud qu’elle a dans les cheveux : celui-ci a été fait par les mogs avec qui elle vivait. Ils l’ont crée avec un tissu jaune qu’ils ont trouvé, ou plutôt volé, dans la ville de Conde Petite. Eiko adore ce petit nœud, et le porte toujours, en souvenir des mogs. Continuons maintenant…Elle porte un petit haut de couleur orange dont les manches sont « bouffantes » et descendent jusqu’à ses mains qui sont couvertes de petits gants en cuir orange également. Son haut est recouvert par une fine salopette de couleur jaune, assez voyante d’ailleurs. Celle-ci est ornée d’une ceinture en cuir marron. Ses chaussures montent un peu, et sont évasées, laissant ainsi apparaitre une légère partie de ses jambes.

Histoire
(10 Lignes minimum)
[Je m’excuse d’avoir légèrement changé le passé d’Eiko, quand elle est née… je ne me rappelais pas exactement de ses explications dans le jeu, j’ai du donc improviser et il s’avère que cela n’est pas très juste… De plus, je m'excuse encore une fois d'avoir fait ma fiche en retard, et d'avoir fait une histoire que je trouve baclée...]
[/i][/size]
Explosion. Bam. Les chimères volent dans le ciel nocturne emplit de fumée causée par le feu détruisant l’ensemble des maisons. Les femmes crient, les enfants pleurent, les hommes cherchent à fuir. Le tonnerre de Ramuh gronde, le grand Phénix fait briller ses ailes, Carbuncle protège le peuple contre la magie. Tous obéissent à leurs maîtres. Les Invokeurs se battent contre des ennemis sans merci. Léviathan secoue la mer contre les bateaux venant de nulle part. Le sang coule sur cette terre auparavant si calme, sur les murs que rien ne faisait trembler. Depuis quelques mois maintenant, la guerre fait rage. Une guerre opposant les nobles invokeurs de la ville de Madahine-Salee, invokeurs invincibles, face aux étranges combattants menés par l’imposant Garland, maître du Pandemonium de l’autre planète : Terra. Une guerre sans fin, mettant la ville des invokeurs à feu et à sang. Malgré les nombreux efforts du peuple, aussi puissant soit-il, Garland commença à prendre possession de leurs biens, et surtout, de leurs vies…

« - Je dois partir au combat…
- Ne fait pas ça ! Nous pouvons encore partir ! Jane à déjà préparer une barque, elle pourra nous accueillir…
- Le peuple doit retrouver son honneur…. »

Famille perdue, sans but à part celui de sauver son honneur, la famille Carol, personnes respectées dans le village, cherche à survivre à la guerre. Leur enfant vient de naître, elle n’a que quelques jours. Elle pleure, cette enfant aux parents combattants, elle pleure, comme si la tristesse des chimères venait à elle. Eiko, tel est son nom, un nom que sa mère trouvait mignon pour une aussi jolie petite fille. Son père vient de partir au combat il y a un instant…Eiko, malgré son jeune âge, sans le vide en elle.

«- Père, occupe-toi d’Eiko un instant, s’il te plait
-Shara…
-Je reviendrai, je vais juste…l’empêcher de faire une erreur… »

Sa mère, elle aussi, part…Il ne reste que son grand-père, bien trop âgé pour partir en guerre…

Un monstre se montre dans le ciel, comme un œil énorme, terrifiant tout le monde. Avec son regard pétrifiant, les chimères se retournèrent, commencèrent à se battre entre elle avant de se révolter contre leur propre maître… Le sang se remit à couler, encore et encore… Plus personne, il n’y a plus personne à présent…hormis deux personnes… Oui oui, ils sont encore vivants, Eiko et son grand-père…
De nombreuses années après ce massacre, Eiko sut la vérité …enfin, quand je dis de nombreuses années, cela veut dire 4 ans après sa naissance ! Il est vrai que 4 ans passés sans contacts avec d’autre personnes semblent une éternité…enfin, passons. Son grand-père se chargea de son éducation, il lui apprit le peu qu’il savait. Il lui enseigna surtout comment invoquer ses chimères. Car oui, les chimères sont probablement l’élément le plus important chez un invokeurs, mais pas la peine de s’attarder là-dessus. Le temps passa, et le jour devait arriver…le grand-père de la petite invokeuse, commençant à se faire vieux, décéda dans son sommeil… La petite n’avait maintenant plus rien, se retrouvant seule, sans nourriture et sans contact humain. Les moogles, eux, étaient là pour elle…
Les moogles, oui. Ces petits êtres avec un pompon rouge. Ils ont toujours été présents dans la ville, se chargeant de nettoyer les maisons, de livrer le courrier ou encore essayer de protéger le mur des invokeurs. Ils prirent soin de la petite fille, en jouant avec elle, ou encore en se promenant… Mais, le besoin de nourriture se faisait sentir, et personne n’était là pour lui faire à manger à présent… Le seul moyen pour elle était de se rendre au village le plus proche, qui s’avérait être Conde Petite, et de trouver un moyen pour avoir des vivres. Et, une fois arrivée dans cette ville étrange, elle se rendit compte que…le vol allait être la seule technique qu’elle pourrait utiliser pour se nourrir. C’est ainsi qu’elle pu survivre, seule avec les mogs…
[ … ]
Deux ans… deux ans à vivre dans cette misère, en volant le peu de nourriture qu’elle pouvait. Ce n’était pas formidable, mais au moins, elle pouvait vivre. Bien entendu, pour que l’histoire continue, il faut qu’un évènement se déroule…et c’est justement ce qu’il se passe. Un groupe d’aventuriers, assez banal, eurent le besoin de passer pour se rendre à l’Ifa. Le seul souci pour eux est qu’un mariage doit se dérouler pour passer, mais après tout, cela n’a rien avoir avec Eiko pour le moment.
Lorsque le petit groupe pu enfin passer, ils virent Eiko partir en courant, avec de la nourriture à la main et quelqu’un lui courant après, probablement quelqu’un l’ayant vu en train de voler. Ils décidèrent alors de la suivre, et c’est ainsi qui la virent accrochée à une branche, appelant au secours. Kweena, « goinfre » de la petite troupe, vit le mog d’Eiko, Moug, et décida de l’attraper pour le manger, et c’est ainsi, en tombant à terre, qu’Eiko fut décrochée de la branche et se retrouva dans les bras de Djidane. Elle en tomba éperdument amoureuse, amourette d’enfant, bien entendu. Dagga, autrement appelée Grenat, membre du groupe, s’inquiéta pour l’enfant qui, à vrai dire, ne l’appréciait pas du tout… Celle-ci était probablement jalouse du fait qu’elle s’entendait bien avec Djidane. Le groupe décida d’emmener la petite fille chez elle, de façon à voir si Kweena n’avait pas mangé Moug… En chemin, la troupe eu l’occasion de voir les talents de Eiko. Dagga se rendit alors compte qu’elle n’était pas la seule à pouvoir invoquer des chimères. Enfin, ils continuèrent alors et arrivèrent dans la ville de la petite invokeuse, Madahine Salee. Stupéfaits, les nouveaux amis de l’enfant se rendirent compte que le village était complètement détruit, et qu’il n’était habité que par des moogles. La petite fille fit alors la cuisine pour ses nouveaux amis, et même si le repas n’était pas bien bon, tout le monde l’apprécia…ensuite, Elle accepta de mener le groupe à l’Ifa Tree… Ils se rendirent compte que cet endroit était en vérité de là que venait la brume, crée pour Kuja, le mal en personne.
En rentrant à Madahine-Salee, le groupe retrouva Eiko, la tête baissée, devant un coffre. Elle leur dit alors que la pierre qui se trouvait dans son village depuis des siècles avait été volée… Alors qu’elle s’en voulait affreusement de ne pas avoir pu protéger son héritage, la petite fille alla prier ses grands parents pour qu’ils lui donnent des conseils. Et, malheur le voleur de pierre se trouvait dans le lieu de prière. C’était une femme, que le groupe connaissait apparemment… Le voleur endormit Eiko, de façon à ce qu’elle ne soit pas une gêne pour elle. La jeune voleuse avoua que la reine Branet, la mère de Dagga, était à le recherche du trésor royal, ressemblant étrangement à la pierre qui appartient au peuple d’Eiko. Pour sauver l’enfant, Djidane accepta d’échanger le trésor contre Eiko pour que celle-ci n’ai rien…et, au moment de l’échange, quelqu’un intervint et fit tomber la voleuse et Eiko, qui se réveilla. La jeune voleuse lâcha alors la pierre volée. L’homme qui venait de débarquer, que la voleuse Lamie, avait appelé « Rouge » décida de se battre contre Djidane, car celui-ci n’était pas là pour aider le groupe. Djidane accepta, et réussi à battre l’homme sans gros problème. L’homme rouge donna alors la Pierre volée à Djidane, qu’il rendit à Eiko. Elle alla immédiatement la mettre en lieu sûr. Bibi la suivi, et lorsque Djidane et Dagga arrivèrent, Bibi leur dit qu’elle n’avait rien dit depuis un moment… Lorsque Djidane s’approcha d’elle, elle lui demanda si elle pouvait se joindre au groupe pour découvrir le monde. Djidane accepta, et Bibi lui posa alors une question en rapport avec ce qu’elle lui avait dit à L’Ifa Tree… Une fois cela fait, elle prit la pierre à laquelle elle tenait tant et décida de la porter en boucle d’oreille, ainsi, elle serait en sécurité. Par la suite, Moug, le Moogle d’Eiko vint s’excuser auprès d’elle pour l’avoir abandonné après son vol à Conde Petite. Elle lui pardonna et expliqua à Bibi que Moug était son meilleur ami, car celui-ci est né le même jour qu’elle et que depuis, ils ne s’étaient jamais quittés. Et pour finir… Djidane apprit que Moug était une fille !
Dans la matinée, alors que Dagga venait de se rendre compte de quelque chose, Eiko, Djidane et elle se réunirent dans la petite « salle à manger » d’Eiko pour parler. Dagga avoua qu’elle venait elle aussi de Madahine-Salee, et qu’elle n’était donc pas la vraie princesse d’Alexandrie. Eiko l’emmena alors au mur des chimères, l’endroit où tout les invokeurs priaient… Par la suite, le groupe décida d’en finir avec ce long périple, et ils décidèrent alors de partir, mais, alors qu’ils sortaient tous du village, l’homme rouge qu’avait combattu Djidane fit son apparition…Apparemment, celui-ci n’avait pas comprit pourquoi il avait perdu avec Djidane… Pour qu’il comprenne, Djidane le fit rejoindre el groupe à son tour. Ainsi, nous pûmes découvrir que son nom est Tarask. Le groupe se dirigea alors vers l’Ifa Tree…
Alors qu’ils venaient d’y arriver, Dagga aperçu Kuja sur son grand dragon blanc, Silver, qui se dirigeait à l’intérieur de l’Ifa. Le groupe décida alors d’aller chercher Kuja, et ils montèrent tous en haut de l’arbre. Ils y retrouvèrent Kuja, qui se mit à leur expliquer des tonnes de choses, dont la cause de la guerre… et puis, il se mit à parler de la mère de Dagga, qu’il prit un plaisir de tuer, malgré les efforts de Dagga pour essayer de la sauver. Celle-ci retrouvera sa mère mortellement blessée sur la plage, et ainsi, Dagga deviendra la nouvelle reine d’Alexandrie.
[…]
Retour à Alexandrie, maintenant gouvernée par Dagga. Sur le coup, Eiko en profita, après tout, pourquoi pas ? Elle se mit à visiter le château, librement. Et puis surtout, maintenant que Dagga gouvernait, Eiko avait plus de chance pour conquérir le cœur de Djidane ! Et sa première idée fut…de lui faire une lettre d’amour ! Elle trouva donc le maitre Toto, ancien maitre de Dagga. Celle-ci lui demande s’il pouvait l’aider à écrire une lettre… Elle se mit alors à lui expliquer pourquoi elle voulait faire cette lettre, et puis, ils s’entraidèrent pour l’écrire. Une fois cela finit, elle le remercia et lui dit qu’elle s’appelait Eiko et qu’elle venait de Madahine-Salee, après tout, c’était le minimum de se présenter… Elle se mit alors à courir pour donner la lettre à Djidane, mais un homme bien portant la poussa et elle tomba, s’accrochant ainsi, comme la première fois où elle rencontra Djidane. Cet homme est en vérité le chef des Tantalas, groupe de bandit dont faisait partit Djidane. Elle fit tomber la lettre, et demanda à Basch, le chef, de la faire parvenir à Djidane dans les plus brefs délais. Mais, celui-ci fit tomber la lettre et la générale des armée, Beate, la trouva et pensa que s’était Steiner, autre chevalier, qui l’avait écrite pour elle… Tiens en parlant de Steiner, alors qu’il marchait dans les couloirs du château, il entendit un cri, et qui était-ce ? Eiko, bien entendu, toujours suspendue, attendant de l’aide… Il la décrocha, mais il crut qu’elle était un bandit, et la mit dehors. Heureusement pour elle, Djidane arrivait au même moment… Ainsi, elle fit la rencontre de Freyja, autre membre du groupe. Pour finir, Bibi demanda à Steiner s’il était possible de voir Dagga… Il se débrouilla alors pour qu’ils puissent la voir.
La petite, en voyant Dagga dans sa magnifique robe, fut heureuse mais triste à la fois… Elle monta les marches, et alors que Dagga allait partir, elle lui demanda si c’était la dernière fois que le groupe allait être réunit. Elle lui répondit qu’ils se verraient toujours, mais qu’elle ne pourrait plus faire le tour du monde avec eux. Pour finir, elles se partagèrent leurs joyaux, qui serraient à présent, un symbole d’amitié éternelle entre eux deux…
Le soir, Eiko se mit à attendre Djidane, comme elle lui avait écrit dans la lettre qui ne lui est pas parvenue… Elle se rendit compte que finalement, Djidane aimait Dagga, et qu’il était triste de ne plus faire d’aventure avec elle à présent… Elle partit donc rejoindre les autres du groupe au bar, et maitre Toto vint à son tour. Bien entendu, elle le reconnut tout de suite et vint le saluer… Apparemment, celui-ci voulait lui parler de son village, Madahine-Salee et lui poser quelque questions. Elle accepta, mais lui demanda de se rendre dans un lieu plus calme, celui-ci lui proposa d’aller dans sa main, à Treno. Elle approuva, et Djidane fit son apparition, leur disant que lui aussi il viendrait à Treno. Sur le coup, tout le monde suivit, excepté Dagga bien entendu. Le groupe se retrouva alors à Treno, et la petite Eiko partit faire une tour de ville en compagnie de Bibi, mais ils finirent par se perdre de vue. La petite trouva alors Tarask, qui, apparemment, avait effrayé certaines personnes. Il lui dit immédiatement de le laisser tranquille, et Tarask partit, laissant Eiko seule à nouveau. Elle entra alors dans une sorte de petit palais, où de nombreux bourgeois parlaient entre eux. Elle se mit à les observer, mais un homme s’approcha d’elle et elle reconnut immédiatement que c’était l’homme effrayé par Tarask… Voulant l’enlever à tout prix, il invita la petite à diner, mais Kweena arriva derrière, ayant entendu le mot « diner ». Eiko se réfugia près d’elle… Mais bien entendu, Kweena suivit l’homme, vu qu’apparemment, il avait « de la bonne nourriture »…Eiko se retrouva seule à nouveau… elle décida alors de rentrer chez le maitre Toto, pour qu’il puisse enfin lui poser les questions sur Madahine-Salee… Pour commencer, il lui demanda s’il préférait son village à Treno, bien entendu, elle lui répondait que oui, même s’il était assez amusant de rencontrer de nouvelles personnes, car elle n’avait vécu qu’avec des Moogles. Il lui demanda ensuite ce qu’étaient devenus les autres habitants du village. Elle se contenta de dire qu’ils n’étaient plus, et qu’elle était seule. Enfin, ainsi de suite. Mais, elle sentit quelque chose d’étrange. Elle avait laissé Moug parler avec un autre Moogle de la ville, mais maintenant, elle l’appelle… Eiko vola donc à son secours. Elle la retrouva, et se précipita vers Djidane car elle venait d’apprendre du Moogle de Treno qu’il y avait un problème à Alexandrie… Ils décidèrent donc de prendre le Hildegarde 2, du roi Cid de Lindblum qui était là ( oui oui, Eiko ne savait pas pourquoi, mais il était là ) . Ils se rendirent donc à Alexandrie, et ils virent la catastrophe causée par Bahamut que Kuja venait d’invoquer. Eiko, elle ne disait rien, toujours dans l’Hildegarde 2, au dessus de la ville. La pierre qu’elle avait au cou, que lui avait donné Dagga se mit alors à briller, et Eiko entendit la voix de Dagga, alors que personne autour d’elle ne l’entendait… La petite fille comprit alors que la lumière était le « jugement sacré », lumière invocatrice d’Alexandre… La petite fille courra alors et sauta de L’Hildegarde, sans que Djidane comprenne pourquoi. Eiko fut attirée par la lumière produise par la pierre de Dagga, et la retrouva alors au sommet du château, se demandant ce qu’il pouvait bien se passer. Eiko expliqua alors à son amie que cette lumière était « la lumière du destin », qui était en fait l’appel des 4 pierres envers un invokeur, et ces pierres invoquent la chimère sacrée, Alexandre. Pour l’appeler entièrement, les deux jeunes filles devaient faire la prière suivante : « Oh, gardien sacré, entend notre prière. Eclipse l’obscurité à nouveau… Oh, gardien sacré, entend notre prière. Délivre la lumière des ténèbres… ». Une fois prononcée, la lame sacrée du château d’Alexandrie émit un halo de lumière, des ailes sortirent alors du château et… Alexandre était entièrement invoqué. Ses ailes protégèrent la ville des attaques de Bahamut, et Alexandre réussit à anéantir la chimère adverse avec une simple attaque. Mais, comme Kuja était toujours présent, il fit appelle à quelque chose d’étrange : un œil géant sorti du ciel, transperça les nuages, et se plaça au dessus d’Alexandre. Dagga reconnut alors cet œil, oui, c’était le même qui avait détruit Madahine-Salee quelques années auparavant. Mais, quelque chose se passa…Kuja ne put manipuler l’œil, l’Invincible comme il le nomma… Il comprit alors que Garland y était pour quelque chose… Mais finalement, tout cela ne fut pas complètement rater, non : pour tout de même avantager Kuja, Garland fit anéantir Alexandre avec le force de l’Invincible. Celui-ci fut attaqué par sa propre arme, ce qui causa un horrible tremblement séparant les deux jeunes filles. Eiko, voulant aider son amie, courra la rejoindre, mais en vain, un flux d’énergie la repoussa. Peu à peu, le château commençait à se détruire, laissant tomber des projectiles de pierres sur la ville. Alors que Dagga semblait avoir perdu espoir, Djidane vint la sauver et ils s’accrochèrent tous à une « décoration » qui trainait. Eiko, bien qu’heureuse pour son amie, fut tout de même jalouse que Djidane ne vint pas à se secours à elle. Ils se posèrent, et la petite Eiko eu le droit de voir une scène entre Djidane et Dagga, une discussion pour être plus précis… Après tout cela, le groupe retourna à Lindblum.
Une fois là-bas, tout le monde réunit, Steiner dit qu’il manquait la princesse, Dagga. Eiko décida d’aller la chercher et partit en courant sans que quelqu’un puisse la suivre. Eiko se mit alors à chercher dans tout le château, et à fouiller la ville de font en comble jusqu’à ce qu’elle la trouve, mais… quelque chose n’allait pas. Elle se précipita alors vers Djidane et le reste du groupe, d’ailleurs, maitre Toto venait de les rejoindre. Elle leur dit alors que Dagga avait perdu sa voix et qu’elle ne dira probablement plus rien à jamais. Elle demanda alors à tout le monde de la suivre et c’est ce qu’ils firent, enfin, du moins, Toto, Steiner et Djidane. Une fois dans la salle où elle se reposait, ils se rendirent compte que ce qu’avait dit Eiko s’avérait vrai… Le maitre Toto dit alors que tout cela devait venir des nombreux évènements tragiques qui l’avaient marquée profondément. Djidane proposa alors à Eiko de rester pour veiller sur Dagga, et elle accepta volontiers. En attendant, celui-ci irait chercher Kuja et un antidote pour le roi Cid. Eiko essaya mainte et mainte fois de faire parler son amie, mais en vain, celle-ci ne décrochait pas un mot… Le temps passait, tout le monde attendait Djidane, et il revint pour avertir que tout le monde était convoqué dans la salle de réunion, une fois de plus. Apparemment, l’antidote pour le roi n’avait pas marché, et celui-ci n’était plus une puluche, mais une grenouille. A vrai dire, Eiko s’en moquait bien, étant donné qu’elle ne savait pas pourquoi celui-ci avait été transformé. Le seul moyen de le remettre en état était de retrouver Hilda, sa femme, qui avait, soi-disant, été enlevée. Mais enfin, il fallait plutôt s’attarder sur Kuja, qui est, pour tout dire, la plus grande menace, et d’ailleurs, le roi Cid venait de voir un de ses vaisseaux se diriger quelque part avec des mages noirs à son bord. Bibi eut alors l’idée d’aller au village des mages noirs, pour avoir des renseignements sur où Kuja pourrait se diriger. Une fois arrivé là-bas, ils se rendirent compte qu’il n’y avait plus personne, sauf deux mages, refusant de dire où étaient passés les autres. Bibi réussit tout de même à les convaincre de le lui dire, car après tout, lui aussi est un mage noir. Il réussit alors à savoir qu’il emmenait les mages noirs dans son palais secret, de l’autre coté du continent… Et ils y partirent !
Le seul moyen d’entrer dans ce palais était de passer par les sables mouvants, chose difficile à faire, mais que le groupe passa sans gros problèmes. Mais, c’était un piège, et tout le monde se retrouva enfermé dans une cellule faite par Kuja, qui, par son intelligence supérieure, avait déjà tout prévu en installant un bac de lave qui tuerait toute personne refusant la coopération. Djidane et Cid furent donc forcés d’accepté de l’aider, et sortirent de la cellule pour recevoir les ordres de Kuja. Le roi Cid, lui, se contenta de rester pour aider les autres, tandis que Djidane reçut l’ordre d’aller chercher la pierre Goulug à Euyevair, et de choisir trois personnes. Il ne prit pas Eiko dans son équipe, préférant la laisser avec Dagga. Il prit donc Tarask, Freyja et Steiner.
Alors qu’ils venaient de partir, le roi Cid chercha à libérer les autres membres de l’équipe avec un moyen un peu bizarre, mais enfin, cela marcha. Eiko et les autres sortirent alors de leur prison et cherchèrent un moyen de s’évader d’ici. Eiko commença alors les recherches et elle se rendit compte qu’il fallait faire quelque chose avec les lumières, de façon à créer des chemins pour partir, cependant, de nombreux monstres se trouvaient sur leur chemin ce qui rendait la tâche plus difficile… Ils ne réussirent pas vraiment, Kuja les rattrapa assez facilement, et lorsque Djidane revint pour donner la Pierre de Goulug à Kuja, celui-ci montra ses amis à Djidane, enfermés. Djidane se résolut donc à donner la Pierre à Kuja, mais les personnes dans la cage n’étaient pas vraiment ses coéquipiers, et ceux-ci vinrent à temps pour qu’il ne donne pas la pierre. Mais, Eiko, elle, ne put rentrer dans la pièce car la porte se referma avant. Elle se mit alors à chercher un autre passage, mais Pile et Face, anciens larbins de la Reine Branet l’enlevèrent. Alors qu’ils étaient tous captivés par les cris d’Eiko, Kuja prit la pierre et s’enfuit avec. Ils décidèrent alors, pour suivre de Kuja et sauver Eiko de voler le Hildegarde 1…
Djidane et les autres arrivèrent à une ville nommée Esto Gaza, la ville située en dessous du mont Goulug. Ils y trouvèrent Eiko, au sol, avec Pile et Face essayant de lui prendre ses chimères, comme à Dagga auparavant, mais … cela échoua grâce à Moug, le Moogle d’Eiko, qui la protégea… Eiko se réveilla alors et entendit la voix de Moug la remercier. Celui-ci se transforma alors, laissant place à une des plus fortes chimères : Marthym. Eiko comprit alors que pendant tout ce temps, Moug l’avait protégée… En disparaissant, elle laissa à Eiko son ruban rose. Après un combat sans merci contre Pile et Face, Bibi suivit les mages noirs pour aller dans le vaisseau pour repartir et le groupe retrouva la Reine Hilda… Ils retournèrent alors à Lindblum.
Une fois là-bas, ils furent, encore une fois, tous convoqués dans la salle de conférence. Le roi Cid étant maintenant redevenu humain, tout allait bien pour la ville, et ainsi, il pourrait enfin construire le Hildegarde 3 qu’il nomma « Le Narcisse Bleu ». La princesse Dagga, encore une fois, n’était pas présente et Steiner se proposa pour aller la chercher Enfin, Hilda raconta son histoire et ce qu’elle savait de Kuja au groupe. Elle leur expliqua alors qu’il voulait un grand pouvoir, et qu’il nommait son monde d’origine Terra. Elle leur expliqua que l’on pouvait accéder à Terra par les Iles Shimerring, mais que ce n’était pas si simple : Kuja lui avait expliqué que le passage entre les deux mondes était scellé, mai qu’il y avait une place où le sceau pouvait être brisé dan un château situé au nord du continent oublié appelé le Château d’Ypsen. Malheureusement, Steiner revint avec une mauvaise nouvelle : Dagga est définitivement introuvable. Djidane, sur de lui, alla la chercher…Une fois qu’il l’eut retrouvée, il retrouva le groupe dans le Narcisse Bleu, et, Eiko, perturbée, fonça vers Dagga et remarqua qu’elle s’était coupée les cheveux, et surtout, qu’elle pouvait reparler. Enfin, une fois tout le monde remit des émotions, ils se rendirent au château d’Ypsen.
Une fois là-bas, Tarask décida de faire son enquête seul, ils le laissèrent donc faire ainsi. Ils entrèrent alors dans cet étrange château, mystérieux et bien différent de tous ceux que l’on peut rencontrer dans ce monde, car il a la capacité d’inverser votre force. Une dure épreuve pour nos braves aventuriers, mais qu’ils réussirent tout de même à passer. Dans le château, sur un tableau étrange, il y a quatre lieux représentés, qui sont chacun des endroits nécessaires pour briser le sceau des Iles Shimerring. Se sont des sanctuaires renfermant chacun un mécanisme secret à enclencher. Le premier sanctuaire est le sanctuaire de la terre, situé à l’est du continent extérieur. Le deuxième sanctuaire est le sanctuaire de l’air, situé au sud du continent oublié. Le troisième sanctuaire est le sanctuaire du feu, situé sur le continent perdu et pour finir, le dernier est le sanctuaire de l’eau situé au nord ouest du continent oublié. La mission d’Eiko fut d’aller dans le sanctuaire de l’eau, avec Dagga, et c’est ce qu’elles firent. Alors qu’elles avançaient dans ce mystérieux sanctuaire, Eiko posait des tonnes de questions à Dagga sur sa vie de princesse, ce qu’elle pensait de Djidane, ou encore pourquoi elle s’était coupée les cheveux, mais de nombreux pièges se dressaient sur leur route, et les deux jeunes filles n’y faisaient pas vraiment attention. Le premier gros danger fut des sortes de grêlons qui leur tombaient dessus, et ceux-ci devenaient de plus en plus énormes. Les deux jeunes filles continuèrent donc à avancer en évitant cela, mais lorsqu’elles arrivèrent devant le mécanisme à activer, un gardien fit son apparition. Il n’était pas facile à vaincre, oh que non, et les deux jeunes demoiselles eurent bien du mal à l’anéantir, mais elles réussirent tout de même, sans trop de dégâts… Une fois sorties du sanctuaire, Eiko ne put s’empêcher de poser une question à Dagga : « Est-ce que…tu aimes Djidane ?». Dagga balbutia alors, ne sachant que répondre, se mit à réfléchir. A ce moment, le Narcisse Bleu arriva et Dagga en profita pour y entrer et ne pas répondre à la question d’Eiko… La petite invokeuse la suivit alors et tous se mirent d’accord pour se rendre aux Iles Shimerring dès maintenant, pour enfin découvrir Terra.
Le groupe arriva aux Iles Shimerring, et ils n’eurent aucun besoin de sauter du Narcisse Bleu pour aller dans la mer pour changer de monde, non. Ils se contentèrent de se faire porter par la magie, les emmenant dans un nouvel endroit bien plus beau que tous les autres : Terra. Ils atterrirent dans un endroit étrange, près de l’eau. Un homme arriva alors, demandant son nom à Djidane, puis reparti aussitôt. Le jeune homme et le reste du groupe, étonné par la beauté de ses lieux, décidèrent de découvrir la planète, et en continuant de marcher, ils virent quelqu’un qui se mirent à suivre. Soudain, elle s’arrêta, disant à Djidane qu’un jour, il se souviendrait de son héritage. Sur le coup, Djidane ne comprit pas, mais il continua à suivre la jeune fille. Ils se retrouvèrent alors devant la ville de Branval, mais lorsqu’ils voulurent y entrer, un tremblement de terre se fit sentir, et ils virent tous, stupéfait, l’Invincible, le vaisseau de Kuja, s’envoler dans les airs. Dagga reconnu l’œil, et, tellement perturbée, s’évanouit. Steiner, Kweena et Eiko se proposèrent alors pour s’occuper de Dagga, Djidane, Tarask, Bibi et Freyja partirent alors de leur coté. Lorsque Eiko entra dans le village, sa première réaction fut « Oh, ils ont tous une queue de singe comme Djidane ! ». Mais après tout, cela devait être pour une raison particulière… Enfin, Eiko et les autres emmenèrent Dagga dans un endroit calme pour qu’elle puisse se reposer. Enfin, la petite invokeuse décida d’aller demander aux habitants de la ville si ceux-ci avait un médicament apte à réveiller son amie endormie, mais, après mainte et mainte tentative, aucun ne lui répondait…Elle trouva alors la jeune fille qui les avait tous emmener ici, et vint lui parler en lui disant que c’était de sa faute si Dagga était endormie. La jeune fille, quelque peu étrange, lui dit qu’elle allait se réveiller bientôt, et s’empressa de lui demander où se trouvait « l’homme ». Bien entendu, Eiko comprit tout de suite que la jeune demoiselle parlait de Djidane, et l’étrange personne lui dit de dire à Djidane qu’elle l’attendrait vers le laboratoire. Eiko acquiesça, quelque peu inquiète tout de même, et alla retrouver ses amis dans la pièce où ils se trouvaient et elle vu Djidane, et Dagga réveillée. Elle fut alors rassurée, et dit à Djidane ce qu’elle devait lui dire. Djidane partit, sans dire un mot.
[…]
Quelque temps après, Eiko se mit à s’inquiéter du fait que Djidane ne soit toujours pas rentré, et elle s’inquiétait également sur le fait que son amie Dagga n’était toujours pas entièrement remise de ses émotions. Mais, Dagga, avec le peu de force qu’elle avait, demanda à la petite fille d’aller chercher Djidane, ce qu’elle accepta sans broncher. Elle trouva alors Tarask, dans la ville, qui apparemment, avait vu Djidane qui avait un air extrêmement sérieux. Il prit alors la décision de suivre Eiko pour trouver Djidane avec elle. Eiko et Tarask trouvèrent alors la jeune fille étrange, qu’ils avaient suivit, et elle leur dit que Djidane était allé de son gré voir Garland, nom que Eiko trouva terrifiant. La jeune « génome » dit alors que Djidane cherchait la raison de son existence. Eiko comprit que la jeune fille mentait, et celle-ci lui dit alors que Djidane avait dit qu’il était maintenant un ennemi de Gaia… Là, la petite Eiko fut perturbée et partit en courant prévenir les autres de ce qu’elle avait entendu. Une fois avec eux, Bibi décida d’aller chercher Djidane dans le « Pandemonium » comme avait dit l’étrange fille. Ils le retrouvèrent, endormit, affaibli surtout. Celui-ci ne chercha pas à les entendre, et partit aussitôt, leur disant que cela ne regardait que lui. Ils tentèrent de le raisonner, mais en vain, celui-ci continuait à dire de les laisser tranquille. Tarask et Freyja firent alors leur apparition, mais toujours pareil, il ne disait rien. Eiko était inquiète pour lui, essayait toujours de le raisonner, peut-être pourrait-il redevenir comme avant… Ce fut alors au tour de Kweena et Steiner de l’aider, mais toujours rien. Eiko fit alors la conclusion que seule Dagga pouvait faire quelque chose, car après tout, il était amoureux d’elle, du moins, c’est ce qu’il en laissait paraître. Et en parlant d’elle, elle fit son apparition… et tenta de l’aider et elle réussit sa mission. Il redevint lui-même, et retourna s’excuser auprès de tout le monde, même si Eiko était out de même un peu vexée…décidemment, on ne la changera pas ! Enfin, maintenant, tout le monde se mit d’accord pour éliminer le maitre de ce monde, Garland. Ils parcourent ensemble le Pandemonium, une tâche bien difficile, les ennemis étant coriaces… Mais il y arrivèrent et réussirent même à vaincre Garland, le créateur. Mais, quelque chose d’imprévu se passa… Kuja était de retour et avait enfin prit le contrôle de l’Invincible ! C’était maintenant lui, le meneur du jeu, et non plus Garland qui le contrôlait pour son simple plaisir ! Le nouveau maître de Terra descendit alors de l’Invincible, et engagea un combat contre l’équipe, mais… quelque chose d’imprévu et surtout de dangereux arriva : la transe de Kuja… Le combat cessa alors, et Kuja commença à parler de lui, de l’avenir de Gaia. Eiko s’en fichait bien, tout ce qu’elle voulait était que cet homme soit anéanti à jamais ! Elle contenait sa rage… En parlant de rage tient, Eiko ne suivait pas ce que Kuja disait mais ce qu’elle put voir fut un homme, enragé, détruisant tout autour de lui… Le monde commençait à s’effondrer peu à peu, et le groupe n’eut aucun choix à part celui de partir le plus vite possible. Djidane et Dagga partirent de leur coté, pour sauver les génomes du village, tandis que le reste du groupe s’empara de l’Invincible pour partir. Tout le monde se sauva, sans dégâts, mais Terra fut détruite à jamais…
Une fois sortit, il fallait trouver un nouvel endroit pour les génomes, de façon à ce qu’ils puissent apprendre la vie sur Gaia. Bibi pensa immédiatement au village des mages noirs, car après tout, ils n’étaient pas si différents, les deux « races » furent crées. Ils se rendirent tous là-bas. Lorsqu’ils fut arrivés, Eiko se rendit directement à l’enclos du chocobo, et apprit à un génome ce qu’était cette bestiole jaune. Elle avait envie d’apprendre plein de choses aux génomes, leur expliquer ce qu’était les chimères, leur montrer son village… tellement d’éléments utiles pour les aider à prendre une nouvelle vie ! Enfin, maintenant, c’était au groupe de tout finir…d’anéantir Kuja qui apparemment, se trouve dans une espèce d’immonde boule violette au dessus de l’Ifa Tree, nommée Memoria. Cette chose étrange venait de faire son apparition, et semblait être le lieu final, le lieu pour anéantir Kuja…
Une fois dans cet étrange endroit, tout le monde reconnut des endroits dans lesquels ils se sont rendus durant leur long voyage. Memoria est en vérité un regroupement de tout les souvenirs des membres du groupe…et à la fin de cet endroit se trouvait le Monde du Cristal, centre du monde….et Kuja. Mais, quelque chose d’étrange se passa lorsque Kuja fut vaincu… il détruisit tout, mais pourtant, le groupe resta vivant dans..le monde des morts, où l’horrible Darkness, maitre de la mort se trouvait…et pour que tout soit rétabli, le groupe l’anéanti. Pourtant, Djidane avait cette impression que Kuja était toujours en vie…il partit alors à sa recherche tandis que tout le monde rentrait à Alexandrie.
Eiko, était triste, elle avait…comme perdu quelqu’un de sa famille, quelqu’un qu’elle aimait plus que tout… Pour remédier à sa solitude, le roi Cid et la reine Hilda décidèrent de l’adopter, faisant d’elle la princesse de Lindblum…Quelques mois plus tard, tout le monde fut inviter à Alexandrie pour revoir la pièce « Je veux être ton oisillon », jouée par les Tantalas et…on eu le droit au retour de Djidane. Eiko pleurait, si heureuse de revoir son ami, vivant, et heureux, enfin débarrassé de ses soucis… Tout le monde reprenait alors une vie normale…
[…]
Deux ans se déroulèrent après tout cela. Eiko vivait avec sa nouvelle famille à Lindblum, heureuse. Elle allait régulièrement voir les Moogles à Madahine Salee grâce à l’Hildegarde 4, récemment fabriqué par Cid. Tout allait donc pour le mieux. Mais, c’était une héroïne, et comme toute héroïne, quelque chose devait se passer : un jour, alors qu’elle se promenait dans les rues de Lindblum dans le quartier commerçant, elle vit un moogle. Elle décida alors de le suivre, et celui-ci l’emmena dans une rue sombre, et lorsqu’elle en ressorti, plus rien n’était pareil. Elle reconnu Lindblum, mais pas les autres endroits….mais où était-elle ? et surtout, où était passé le petit mog ?




Famille



La famille, comme tout le peuple dont fait parti la petite invokeuse, a été décimé. Elle considère les mogs comme sa plus grande famille, même si elle a été adoptée par le roi Cid et la reine Hilda de Lindblum.

Arme

Cette chère Eiko utilise une arme simple, mais pourtant complexe au niveau de son utilisation. Il s’agit d’une flûte, oui oui, l’instrument de musique. Elle produit un son mélodieux, l’aidant ainsi à invoquer ses chimères dans le plus grand calme et de les guider de façon sérieuse, grâce au simple son de chaque note. Cette arme n’est pas d’une grande utilité pour les combats rapprochée, car elle ne fait pas beaucoup de dégâts. D’ailleurs, je n’ai pas dit son nom, l’arme s’appelle « Angel Flute ».

Matérias choisies

Matérias « restaurer » et « Aqua »

Plutôt contre, ou pour le mal?

Plutôt contre, ce qui semble évident pour quelqu’un qui l’a combattu avec tant de courage.

× VOUS

► Pseudo : Séréna, mais on m’appelle plus souvent Kynu ou Eiko =)
► Âge : 15 ans
► Comment avez vous découvert le forum ? Par Tokito qui m’a nommée modotte =3
► Votre avis, sur celui ci, et suggestions (nous acceptons les critiques~) : Moi je l’aime se forum ~ Juste un peu trop clair à mon gout ~ Mais je l’aime quand même.
1 + 1 = ? Validé par une mouche aux ailes d'ange ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori A. Rozen
{ Wicked Brier Princess; <3

avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 29/11/2009

Feuille de personnage
Arme: Cristal -une épée-
Niveau:
20/99  (20/99)

MessageSujet: Re: La petite invokeuse au tempérament de feu, Eiko Carol. [ terminée ] Ven 1 Jan - 21:36

Alohaloha ! Je passe les bienvenus puisque de toute façon tu fais partie du staff; mais je fais péter le champagne pour la nouvelle année quand même ? \o/ Enfin bref.
Sympathique fiche, bien qu'un peu disproportionnée à mon goût, mais bon, on se passera du détail. Le caractère est bien décrit, on reconnaît bien Eiko (juste un détail, à un moment tu dis qu'elle a 7 ans, mais au début de la fiche tu dis qu'elle en a 9 ?) La description physique est un peu courte mais l'important y est, quant à l'histoire, elle est très détaillée, j'aime beaucoup la transition à la fin lorsqu'elle passé d'Héra à Destinies Land, ça correspond bien au personnage et c'est original. Le tout est bien écrit malgré quelques fautes d'orthographe. Enfin bref, au niveau des notes :

Physique : 2/5
Caractère : 5/5
Histoire : 5/5
Cohérence & Présentation générale de la fiche : 5/5

Ce qui te fait 17/20 ~ ^_^v
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://esplumoir.forumactif.org/
Tokito

avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 23
Localisation : Dans mon repaire \o/

Feuille de personnage
Arme:
Niveau:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La petite invokeuse au tempérament de feu, Eiko Carol. [ terminée ] Sam 2 Jan - 0:35

Ah enfin tu as posté ta fiche ~ 8D

Bonne présentation de la fiche rendant plus agréable la lecture de ta fiche, qui plus est j'aime bien ton style quand tu décris mentalement Eiko *_* et on se fait une idée d'elle assez facilement grâce à cela =o
Le Physique est léger c'est dommage, je suis sûr que tu aurais pu en dire plus =o
L'histoire est agréable à lire, bien que longue, je pense qu'on aurait pu éviter de parler de certains détails mais ce n'est point grave vaut mieux en dire beaucoup que pas assez tant que cela ne part pas dans le HS X)

Kaori => Je pense que les 9 ans qu'elle a écrit dans sa fiche, c'était pour dire l'âge qu'elle a maintenant, et les 7 ans c'était dans le jeu Surprised donc 2 ans avant X) (enfin je crois)

Physique : 2/5
Caractère : 5/5
Histoire : 5/5
Cohérence & Présentation générale de la fiche : 5/5

17/20

Oui je donne la même note, et j'aimerai aussi te féliciter car c'était vraiment une fiche agréable à lire =D

Donc tu commenceras au niveau 17 =D

Bon RP ~ (et n'oublie pas de faire ton compte en banque owo)
_________________
~/ Tu me trouve impitoyable ? Normal, je suis le destin. \~

~/ La roue tourne, le bonheur attend les gagnants, tandis que les autres auront le sommeil éternel...\~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Eiko

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 02/12/2009
Age : 23

Feuille de personnage
Arme: Angel Flute
Niveau:
17/99  (17/99)

MessageSujet: Re: La petite invokeuse au tempérament de feu, Eiko Carol. [ terminée ] Sam 2 Jan - 0:53

Merci beaucoup ^^

EDIT : pour l'âge de mon personnage, j'ai simplement dû me tromper sur les touches de mon clavier, vu que j'ai fait la description avec ma basse dans les mains, donc ce n'était pas pratique XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La petite invokeuse au tempérament de feu, Eiko Carol. [ terminée ]

Revenir en haut Aller en bas

La petite invokeuse au tempérament de feu, Eiko Carol. [ terminée ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Destinies :: - Le portail s'ouvre - :: 
Présentation
 :: 
- Présentations validées -
-